mythe marketing

Mythe du marketing : le PRINT est mort

Nous sortons de la période de marathon des voeux et de sa question rituelle : mail de voeux ou carte de voeux ? #Numérique ou PRINT ?

Et vous, qu’avez-vous utilisé comme média pour les voeux ? Qu’avez-vous reçu ? Qu’avez-vous préféré ?

Selon e-marketing.fr, le PRINT désigne l’ensemble des supports imprimés utilisés en marketing. Quels sont les principaux supports de communication print ?

  • la carte de visite
  • les flyers ou tracts publicitaires : A6, A5, DL
  • la plaquette commerciale
  • les affiches, les dépliants, les catalogues, les brochures et cartes de voeux
  • les kakémonos et autres roll-ups

Communication : le PRINT est-il vraiment mort ?

Non !

J’identifie 4 bonnes raisons de conserver le PRINT :

1- Moins de spam

Par définition, il n’ y a pas de spam dans les médias imprimés. Donc le PRINT est vecteur de plus de “tranquillité” pour les prospects. Le PRINT n’est pas envahi de pop-ups, de publicités hors-sujet ou de pages web douteuses, contrairement aux outils du #WebMarketing : c’est reposant pour le lecteur, qui peut davantage se concentrer sur le message transmis.

Même si les dépenses publicitaires dans le digital augmentent, de plus en plus de personnes se trouvent agacées par la surcharge d’informations que l’on peut recevoir via le net : on note un engouement autour du print, s’expliquant par une volonté de “détente” de la part des lecteurs, qui veulent déconnecter des notifications constantes.

2- Moins éphémère

Le message PRINT est plus facile à mémoriser, comparé aux informations « éphémères » du Numérique : par construction, il est durable et peut donc attirer le regard plus longtemps.

Il se peut même qu’une belle carte de vœux soit affichée sur un frigo : la communication se mêle alors au quotidien du lecteur, ce qui l’objectif ultime de tout communicant !

3- Plus d’émotion

Il y a une hausse de l’engagement affectif pour le support imprimé, face à son équivalent digital : le papier mobilise plus de sens – la vue, mais aussi le toucher voire l’odorat – et est donc davantage vecteur d’émotions. Même si les médias numériques peuvent être aussi bien conçus que les médias imprimés, il leur manquera toujours quelque chose : le toucher (et dans une moindre mesure, l’odorat).

Si en plus, il y a de la personnalisation, le PRINT permet d’entretenir une relation de proximité, plus intimiste avec les clients. Typiquement vrai en période de fin d’année, avec les cartes de vœux… qui peuvent être signées à la main…

4- Plus de différenciation

La mode va au #WebMarketing, au Numérique, au Digital… Si tout le monde y va, il n’y a plus de distinction entre les concurrents, noyés dans la masse.

Revenir en partie au PRINT, quand moins de monde y va, c’est retrouver de la visibilité auprès de vos prospects et clients et donc reprendre une longueur d’avance sur les concurrents qui misent tout sur le #Numérique.

Ne pas faire comme les autres génère un impact plus fort, l’efficacité augmente. C’est la différenciation !

Communication Numérique VS PRINT : que choisir ?

Aujourd’hui, nous sommes dans une ère totalement digitalisée, où l’essentiel des informations circulent via le net.

Pour le bien de notre planète et de l’environnement (mais également pour des soucis économiques) nombreux sont ceux qui souhaitent mettre fin au papier, favorisant ainsi le digital.

Les supports de communication ont suivi la tendance en se digitalisant. Les dépenses publicitaires pour internet dans le monde sont ainsi passées de 34,1% en 2016, à 41,7% en 2019, soit une augmentation d’environ 22%. Les journaux et la publicité extérieure, quant à eux, ont vu leurs dépenses publicitaires diminuer respectivement d’environ 23% et 4% de 2016 à 2019.

publicité marketing

Le choix du support se détermine en fonction du message à véhiculer, de la cible, du budget… et de ce que font les concurrents !

Sommes-nous encore nombreux à lire les médias imprimés ? Même si la communication digitale gagne du terrain, la réponse est :

OUI !

Selon les statistiques, un lecteur passe près de 30 minutes devant un magazine papier, contre moins de 2 minutes pour un site ou un article web.

Cerise sur le gâteau, plus de la moitié des consommateurs font davantage confiance aux publicités imprimées qu’à celles en ligne.

Donc, pour inspirer confiance, le PRINT a encore de beaux jours devant lui.

Et vous, que préférez-vous : média numérique ou print ?

Pour notre part, PRINT ou #Numérique, nous sommes toujours heureux de mettre en avant les réalisations de nos clients. Pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à nous contacter.

Article Roxane cabinet ace
Article Roxane cabinet ace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top