Best Of Actus WebMarketing Septembre 2018

9 mois de prison pour des faux avis sur Tripadvisor

Place à la protection des consommateurs (et de la concurrence). En juin dernier, le propriétaire de la société PromoSalento en Italie a été condamné à neuf mois de prison ferme par le tribunal pénal de Lecce, dans le sud de l’Italie, pour avoir écrit de faux avis, concernant des hôtels sur le site Tripadvisor. La peine est assortie de 8000 euros de dommages et intérêts.

Selon plusieurs médias :

“le suspect, qui avait été signalé par des utilisateurs du site, proposait à divers établissements de rédiger de faux avis positifs sur leur page TripAdvisor afin d’être mieux référencés. Au total, l’individu avait proposé ses services plus de 1000 fois moyennant rémunération.”

En réaction :

“TripAdvisor avait décidé de pénaliser les établissements bénéficiant de faux avis, rendant leur visibilité moins importante sur le site.”

L’avis du Cabinet ACE : l’annonce nous a surpris au Cabinet, puisqu’il s’agit bien de prison ferme. Pas sûr que l’on voit ce genre de nouvelles apparaître régulièrement, puisque la plupart des sociétés de faux avis sont dans des pays bien loin de notre Europe. 

 

Microsoft Teams

Microsoft lance une messagerie complète et intégrée aux outils Microsoft. Beaucoup de structures (notamment dans le secteur du numérique) ont adopté Slack depuis plusieurs années. Microsoft s’est clairement inspiré de son concurrent pour concevoir Teams, son propre système de messagerie. Les deux interfaces se ressemblent et les fonctionnalités de Teams rappellent celles de Slack : échanges à l’écrit, à plusieurs ou en privé, partage de document, visioconférence, accessibilité sur desktop et sur mobile grâce à des applications iOS et Android.

L’avis du Cabinet ACE : nous avions essayé Slack, mais quelques paramètres de confidentialité nous avaient surpris. Les promesses de mobilité pourrait nous convaincre surtout avec la synchronisation à notre environnement Exchange. À tester donc !

 

Le fil chronologique  sur Twitter de retour

En 2016, les tweets étaient parfaitement classés dans l’ordre chronologique. Une singularité qui démarquait Twitter de Facebook notamment : Twitter n’appliquait pas d’algorithme pour montrer aux utilisateurs les posts les plus susceptibles de les intéresser. En février 2016, le réseau social a décidé d’afficher les meilleurs tweets en premier. La décision avait beaucoup fait réagir à l’époque, le hashtag #RIPTwitter se plaçant très rapidement parmi les sujets tendance sur Twitter. Marche arrière toute, aujourd’hui il est possible de choisir !

L’avis du Cabinet ACE : pour être franc, au cabinet, nous sommes bien entendu sur Twitter, mais nous ne croyons plus beaucoup en ce réseau social : trop de faux comptes, de bots, de “furbys qui parlent à des furbys” et peu d’engagement pour les “petites” marques. Nous pratiquons donc moins et continuons d’observer l’oiseau bleu. Cette annonce confirme nos doutes, Twitter se raccroche aux branches du passé pour reconquérir les part de marché perdues.

 

Identification des produits dans les stories Instagram

Instagram renforce ses fonctionnalités e-commerce : les marques peuvent désormais identifier des produits dans les stories et les consommateurs peuvent parcourir les photos et vidéos contenant des produits dans le volet Explore de l’application. Cette nouveauté vient renforcer les liens entre les marques et Instagram. Elle correspond aux fuites parues au début du mois, qui évoquaient le développement d’une application Instagram autonome dédiée au Shopping.

L’avis du Cabinet ACE : les nouvelles d’Instagram sont toujours aussi bonnes, le réseau multiplie les nouveautés et surtout l’expérience utilisateur. Nous sommes en test de tout cela avec des clients, afin de se rendre compte de l’accessibilité et de l’engagement d’une telle fonctionnalité.

 

26 % des utilisateurs de Facebook ont supprimé l’application

Selon une étude Pew, la moitié (54 %) des utilisateurs adultes de Facebook ont reconfiguré leurs paramètres de confidentialité ces 12 derniers mois. Pire : 42 % disent qu’ils ont arrêté de consulter leur fil d’actualité pendant plusieurs semaines ou plus et 26 % déclarent qu’ils ont supprimé l’application Facebook de leur téléphone. Pew remarque que, selon les mesures choisies, des différences d’âge se dégagent chez les utilisateurs. Ainsi 44 % des plus jeunes, entre 18 et 29 ans, ont supprimé l’application de leur téléphone, contre 12 % des plus de 65 ans.

L’avis du Cabinet ACE : Aïe aïe Aïe, rien ne va plus pour le réseau phare de Mark Zucherberg, les jeunes fuient et les anciens restent ; le réseau social au milliard d’utilisateurs deviendrait-t’il “ringard” ? Ce n’est pourtant pas faute de nouveauté, comme l’annonce d’une enceinte connecté à venir fin septembre. Nous avons également diminué notre usage de cette plateforme, dans le professionnel comme dans le privé. Il faut dire que les mises à jour des algorithmes ont détruit le reach des publications des marques, ce qui rend l’intérêt WebMarketing de Facebook beaucoup moins évident.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top