Le Community Management : externalisation

L’avènement des réseaux sociaux a entraîné la création d’un métier encore nouveau : le Community Manager – ou CM pour les intimes. Certaines entreprises ont bien compris son importance et ont internalisé cette fonction au sein de leurs équipes marketing (même si c’est encore pas si fréquent dans le Bâtiment !).

D’autres, à l’inverse, ont souhaité passer par l’externalisation et ont confier cette mission de Communication Numérique à des prestataires, dont nous faisons partie.

Après plusieurs années nous avons des retours sur ce le rôle du Community Manager en entreprises, différents chiffres qui nous permettent de dresser une analyse de la situation. C’est tout l’objet de cet article : vous amener des éléments factuels pour vous aider à décider d’internaliser ou d’externaliser cette fonction.

 

Définition du Community Management

Avant tout, petit rappel : c’est quoi un Community Manager ?

Traduction : littéralement c’est un “Animateur de Communautés”

Définition (Larousse) :

Community Manager

Personne dont le métier consiste à fédérer et animer des communautés d’internautes, pour le compte d’une entreprise, d’une marque, etc., dans le but d’attirer de nouveaux clients et de les fidéliser.
Ses tâches opérationnelles vont du blogging au e-commerce en passant par la diffusion de contenus sur les différents réseaux sociaux.
Ses enjeux sont multiples : notoriété, fidélisation, prospection, recrutement, relation presse, …

Le panorama du métier de Community Manager

Une infographie vaut mieux qu’un long discours : voici les chiffres clés du Community Management.

nagement BtoB externalisaiton ACE angers

 

En résumé :

#1

Le salaire moyen du CM par an : 26 250 €.

48% des Community Managers exercent cette fonction moins de la moitié de leur temps de travail !

Peu d’auto-didactes dépourvus de diplômes, en effet 84% ont au moins un Bac+3.

 

#2

84% des français sont sur les réseaux sociaux ! N’en déplaise aux PagesJaunes…

En BtoB – ceux qui ne travaillent qu’avec des professionnels – plus de 80% des webmarketeurs ont recours aux réseaux sociaux.

Plusieurs difficultés éprouvées par les entreprises  :

  1. Suis-je certain que cela me fait gagner de l’argent ?
  2. Comment puis-je insérer ces nouvelles tâches dans mon agenda surchargé ?
  3. Est-ce que je dispose des compétences en interne pour gérer une communauté Web ?
  4. Suis-je certain de “trouver” une communauté sur le Web ? (ce à quoi la réponse est évidente si rien n’est fait 😉 )

 

“Faut-il y être ?” ce n’est plus vraiment d’actualité… La bonne question est « comment y aller ? »

 

Trois bonnes raisons d’externaliser la fonction de Community Manager

A chacun de décider en fonction de son contexte d’entreprise : compétences, marché, projets, … N’acceptez pas les absolutistes qui vous disent “il FAUT y aller” et au passage “il FAUT externaliser” : évaluez les avantages et les inconvénients, et prenez une décision rationnelle. En cela, nous pouvons même vous y aider via nos missions de Conseil.

Voici trois bonnes raisons malgré tout pour externaliser :

  1. cela permet d’apport un regard neuf sur l’entreprise et sa Communication Numérique,
  2. cela permet de maîtriser les coûts avec une assurance de compétences techniques,
  3. cela permet une plus grande flexibilité sur une fonction qui occupe rarement un temps plein.

 

Ce que propose le Cabinet ACE Bâtiment

julien CM Cabinet ACE

A partir de 300 €/mois (HT), vous disposez d’une équipe qui allie l’expertise WebMarketing et la culture du Bâtiment.

Yves Prunier définira avec vous l’étendue des missions qui nous seront confiées. Nous ne pratiquons que le sur-mesure, et ne démarrons une mission que si nous apportons une valeur ajoutée…

Julien Chardron sera ensuite votre interlocuteur privilégié pour la phase opérationnelle d’animation de votre communauté.

Posted in Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top