best of actus marketing decembre

Best Of Actus WebMarketing Décembre 2018

Skype-Office

Skype et PowerPoint :  sous-titres et traduction en temps réel

Les conversations sur Skype et les présentations PowerPoint vont bientôt bénéficier de nouvelles fonctionnalités. À l’occasion de la Journée internationale des personnes handicapées, le 3 décembre 2018, Microsoft a annoncé le développement d’une technologie pour générer des sous-titres et les traduire en temps réel. Skype et PowerPoint feront partie des applications qui en bénéficieront.

Les sous-titres et la traduction en temps réel sur Skype

D’ici quelques semaines, les sous-titres vont arriver sur Skype sur les plateformes Android, iOS, macOS et Windows. Tous les appels Skype bénéficieront de cette nouveauté (audio ou vidéo). Il sera très facile d’activer les sous-titres pour un appel en particulier ou pour tous les appels passés sur Skype.

L’activation des sous-titres sur Skype se fera dans les paramètres. Il sera possible d’activer cette nouveauté pour tous les appels ou bien d’en sélectionner un en particulier en appuyant sur le bouton « + ». Vous pourrez aussi traduire automatiquement les sous-titres sur Skype. Plus de 20 langues seront supportées au lancement de cette nouvelle fonctionnalité.

Les sous-titres sur PowerPoint

Cette technologie d’insertion des sous-titres et de traduction en temps réel ne sera pas réservée à Skype. Microsoft va également l’intégrer à son logiciel PowerPoint. L’outil pourra retranscrire par écrit les paroles du présentateur, pour accroître l’accessibilité des présentations PowerPoint. L’intégration des sous-titres et leur traduction en temps réel seront intégrées fin janvier à PowerPoint.

L’avis du Cabinet ACE : Deux nouveautés intéressantes pour les adeptes de Skype et de PowerPoint. On pense notamment aux entreprises ayant des clients à l’étranger, ces nouvelles fonctionnalités vont sûrement être appréciées !

 

google payGoogle Pay fait son arrivée en France

Après Apple en juillet 2016 et Samsung en avril 2018, la solution de paiement de Google, (Google Pay) a fait son arrivée en France ce 11 décembre 2018.

Un service gratuit, sans commission prélevée sur les transactions

Le service est une fusion de deux solutions Google : Android Pay et Google Wallet. Les utilisateurs de Google Pay pourront ainsi :

  • Régler des achats en magasin en utilisant un smartphone Android, sans plafond de paiement et sans contact grâce à la technologie NFC (à noter qu’il ne sera pas nécessaire de déverrouiller le terminal pour les achats en dessous de 30 euros).
  • Faire des achats sur des applications ou des sites internet.
  • Acheter des produits Google.
  • Envoyer de l’argent à des amis ou à de la famille (seulement aux États-Unis et au Royaume-Uni).
  • Enregistrer des cartes cadeau, cartes de fidélité, tickets et coupons valables en magasin mais aussi des billets d’avion et places de concert.

Argument de poids pour ses utilisateurs : le service est entièrement gratuit, aucune commission ne sera prélevée sur les transactions. Il n’est cependant pas compatible avec les solutions Google business comme AdWords, Cloud ou GSuite.

Le service, chiffré et sécurisé par Google, protège vos informations de paiement à multiples niveaux. En ce qui concerne l’exploitation des données utilisateurs, Florence Diss, responsable des partenariats de Google Pay en Europe, a par ailleurs déclaré que :

« Ces données ne sont utilisées que pour le fonctionnement de Google Pay et aucune donnée ne l’est pour du ciblage publicitaire ».

Vous pouvez utiliser Google Pay dès lors que vous voyez le symbole du paiement sans contact ou le logo Google Pay. De nombreuses enseignes supportent déjà le service telles que Conforama, Etam, H&M, Relay, Sephora… Mais aussi des sites web et applications comme Asos, Deliveroo, Ryanair ou encore Vueling. A noter que Google Pay est aussi compatible avec les montres connectées Wear OS by Google, équipées de la technologie NFC.

L’avis du Cabinet ACE : Google n’aime pas être à la traîne face à ses concurrents, ce qui explique son arrivée sur le marché du paiement. Avec un service gratuit et de nombreuses fonctionnalités, Google espère toucher un maximum d’utilisateurs.

 

instagram icone

Instagram et les influenceurs une relation très étroite

Alors qu’Instagram a dépassé le milliard d’utilisateurs en 2018, les influenceurs n’ont jamais été aussi convoités par les marques qu’aujourd’hui sur ce réseau social.

Si les Français passent plus de 4 heures devant leur télévision par jour, les 16-24 ans passent eux près de 4 heures sur leurs Smartphones, si bien que ce déplacement massif d’audience est un enjeu majeur pour les marques, qui font de plus en plus appel aux influenceurs pour rayonner, augmenter leur visibilité et l’engagement des utilisateurs.

Un influenceur ou une influenceuse désigne toute personne qui dispose d’une notoriété sur une thématique spécifique au travers du web et notamment des réseaux sociaux.

Les influenceurs ou les influenceuses sont aujourd’hui sur toutes les lèvres des marketeurs et des marques souhaitant accroître leur notoriété et leur visibilité. Au-delà et c’est la principale raison sous-jacente, il s’agit de vendre davantage et en un temps court, à des moments clés sur leur marché (par exemple juste avant les fêtes de fin d’année)

Grâce à une qualité visuelle et à la spontanéité des publications sur Instagram, de nombreuses marques se servent des influenceurs sur ce réseau social.

Instagram teste actuellement un compte créateur pour les influenceurs avec des statistiques détaillées et une messagerie filtrée afin de faciliter leur quotidien.

L’avis du Cabinet ACE : Instagram continue de monter en puissance et cette notion d’influenceur est de plus en plus présente sur le réseau social. Avec ce nouvel outil de « compte créateur » pour les influenceurs, Instagram continue son développement pour faire de ce dernier, le meilleur endroit pour créer des communautés de fans. Attention tout de même aux influenceurs postant des publications plusieurs fois par jour, ce n’est pas toujours très intéressant étant donné que l’attention des lecteurs ne se portera pas sur l’ensemble des contenus postés.

 

Amazon-logo

E-commerce : Amazon profite de « l’effet Gilets Jaunes » avant les fêtes

Si le mouvement des Gilets Jaunes a perturbé de nombreuses activités industrielles en France, et en particulier le commerce en boutique, il fait les affaires des sites d’e-commerce, Amazon en tête.

Alors que la perte de chiffre d’affaires par manque de fréquentation des magasins se compte désormais en milliards d’euros, le site Challenges.fr rapporte que les sites d’e-commerce ont multiplié les promotions ces derniers jours pour séduire les consommateurs. Le chiffre d’affaire du e-commerce pour la période de Noël devrait progresser de près de 14% sur un an.

D’après la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad), les sites de vente en ligne devraient réaliser au total 19 milliards d’euros de chiffre d’affaires sur la période de Noël, soit 2,5 milliards d’euros de plus que l’an dernier (+13,8%).

Un sondage Opinionway pour Perifem, réalisé début décembre, confirme également cette impulsion donnée au e-commerce. En effet, 56% des Français interrogés ont déclaré avoir changé leurs habitudes de consommation ou comptent le faire pour leurs achats de Noël, en raison du mouvement social. Parmi eux, 43% vont davantage privilégier les commerces en ligne au détriment des magasins physiques.

L’avis du Cabinet ACE : Rien d’étonnant, le mouvement des Gilets Jaunes a fait modifier le comportement des acheteurs pour ce Noël 2018. En effet, les consommateurs ont réduit considérablement leurs déplacements dans les boutiques, les sites d’e-commerce, notamment Amazon, se frottent les mains.

 

signature Jean evrat

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top